Mardi 14 novembre 2023 - Face à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) et leurs conséquences sur les changements climatiques, la Ville de Candiac a pris la décision d’interdire l’utilisation des combustibles gazeux pour certaines nouvelles constructions résidentielles sur son territoire. À Candiac, le gaz naturel, qui représentait en 2021 25 % de l’énergie consommée par le résidentiel, était responsable de 88 % des émissions de GES de ce secteur.

Combustibles gazeux interdits dans les nouvelles constructions résidentielles

Ainsi, le règlement 5003-008 proscrit le raccordement au réseau gazier de tout nouveau bâtiment comprenant un usage résidentiel. La même interdiction s'applique à tout appareil nécessitant l'utilisation de combustibles gazeux dans un nouveau bâtiment comprenant un usage résidentiel.

Afin de répondre à l’enjeu de la pointe énergétique et de favoriser la construction de bâtiments avec une meilleure performance énergétique, Candiac est la première Ville au Québec à exiger l’atteinte d’un indice d’intensité de la demande en énergie thermique (IDET) pour les nouvelles constructions résidentielles de plus de 4 logements sur 2 étages et plus.

Il est important de préciser que ces changements réglementaires concernent uniquement les nouvelles constructions qui incluent un usage résidentiel et dont la demande de permis sera effectuée dès l’entrée en vigueur du règlement en janvier 2024. Les résidences construites antérieurement ainsi que tout ajout d’équipement ou agrandissement ne seront pas visés par la nouvelle réglementation.

« Cette décision ambitieuse et novatrice se veut également réaliste et salutaire pour notre planète. Elle contribuera à la décarbonisation des bâtiments résidentiels et participera à l’atteinte des cibles gouvernementales de réduction des GES. Ces changements réglementaires découlent de notre Vision 2033 qui trouve son assise dans les Objectifs de développement durable de l’ONU », affirme Normand Dyotte, maire de Candiac.

Démarche novatrice pour des constructions durables

La Ville de Candiac renforce son engagement à réduire les émissions de gaz à effet de serre en exigeant le dépôt d’un rapport de simulation énergétique conjointement à toute demande de permis pour un nouveau bâtiment résidentiel de plus de 4 logements sur 2 étages et plus. Cette première municipale prévoit l’analyse de la consommation d’énergie globale du bâtiment à construire. Son objectif est de s’assurer qu’il atteindra l’indice d’intensité de la demande en énergie thermique (IDET) prévu au règlement. Ces indices, décidés en étroite collaboration avec des professionnels spécialisés en performance énergétique, font référence à la perte de chaleur annuelle par l’enveloppe et la ventilation d’un bâtiment, après avoir tenu compte de tous les gains et pertes de chaleur.

La Ville vise ainsi à garantir la construction de bâtiments avec une meilleure résilience thermique offrant une bonification de l’isolation, des économies financières et une amélioration du confort des occupants toute l’année.

Des changements réglementaires en accord avec la vision de Candiac

En 2018, la Municipalité s’est engagée à réduire ses émissions de GES de 40 % d’ici 2030. Son Plan d’action visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre 2022-2030 a ainsi été établi sur la base des résultats de l’inventaire des émissions de GES réalisé en 2018 afin d’identifier les actions requises pour atteindre l’objectif que la Ville s’est fixée. Ces changements réglementaires sont un engagement fort et significatif de la Municipalité pour assurer une décarbonation rigoureuse des bâtiments.

En tant que Ville responsable et proactive, Candiac continue donc à mettre en place des actions concrètes et des solutions efficaces à court et moyen termes afin d’offrir un milieu de vie durable orienté vers le bien-être des générations actuelles et futures.

NUITS DE VENDREDI ET SAMEDI

Stationnement de nuit sur rue PERMIS. Aucune opération de déneigement prévue.

00h00 - 7h00

En savoir plus

Parc Haendel

33, rue de Fribourg