Mardi 30 août 2022 - La Ville de Candiac se dit fort heureuse de l’entrée en vigueur du règlement de contrôle intérimaire (RCI) de la Communauté métropolitaine de Montréal visant à préserver six sites présentant un potentiel de reconversion en espace vert ou en milieu naturel. Ainsi, toute altération de la condition physique de l’ancien terrain de golf de Candiac dans son entièreté, incluant l’implantation de projets domiciliaires et récréatifs, est dorénavant strictement prohibée. La CMM a le pouvoir d’adopter un tel règlement en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (RLRQ, c. A-19.1). 

« L’ancien terrain de golf est maintenant officiellement protégé, quel moment historique pour Candiac ! C’est avec une grande reconnaissance que nous tenons à remercier la CMM pour son travail et sa collaboration dans ce dossier qui nous tient énormément à cœur. Par ce règlement, nous sommes fiers que le site soit reconnu comme une valeur importante pour mener la transition écologique de la région métropolitaine », affirme le maire de Candiac Normand Dyotte.

À lire aussi : Nouveau règlement de contrôle intérimaire de la CMM - Un pas de géant pour protéger l’ancien terrain de golf de Candiac (16 juin 2022)
 

Communiqué de presse de la CMM

ENTRÉE EN VIGUEUR DU RCI VISANT À FAVORISER LA RECONVERSION ET LA RENATURALISATION D’ESPACES VERTS DANS LE GRAND MONTRÉAL

Montréal, le 30 août 2022 – La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) annonce l’entrée en vigueur du règlement de contrôle intérimaire (RCI) 2022-97 concernant les secteurs présentant un potentiel de reconversion en espace vert ou en milieu naturel. Cette annonce survient à la suite de la réception de l’avis de conformité aux orientations gouvernementales en aménagement du territoire.

Adopté le 16 juin dernier par le conseil de la CMM, ce RCI vise à favoriser la reconversion et la renaturalisation d’espaces verts dans le Grand Montréal, où il ne reste pas assez d’espaces entièrement naturels pour atteindre les cibles de protection désormais requises pour assurer un avenir viable aux générations futures.

À l’heure actuelle, le RCI inclus six terrains de golf : le Club de Golf Beloeil, le Club de golf de Candiac, le Golf municipal de Chambly, le Club de golf de Mascouche, l’ancien golf de Rosemère et le club de golf Le Boisé à Terrebonne. Ces terrains, tous localisés en périmètre urbain où l’espace disponible est suffisant pour accueillir la croissance démographique d’ici 2041, totalisent près de 284 hectares.

La CMM, qui travaille en collaboration avec les municipalités afin d’accroître encore la superficie d’espaces verts dans le cadre de l’exercice de révision du PMAD, prévoit déjà l’ajout d’autres secteurs à cette liste dans une deuxième phase. Elle répondra ainsi aux besoins et aux objectifs en matière d’adaptation aux changements climatiques et d’aménagement, alors que la présence suffisante de tels espaces constitue un élément essentiel pour développer des milieux de vie complets.

« En adoptant ce RCI et celui sur les milieux naturels entré en vigueur en juin, les municipalités de la CMM ont démontré leur volonté et leur capacité à agir rapidement pour renforcer la résilience du Grand Montréal, alors que la crise climatique continue de s’intensifier partout sur la planète. La situation, tout autant que la population, exige des gestes forts comme ces deux règlements historiques qui constituent des éléments fondamentaux de la transition écologique que nous devons conduire à l’échelle métropolitaine et qui nous permettront d’atteindre, voire de dépasser, notre objectif de protéger 17 % du territoire.

– Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal

LE SOUTIEN DU PROCHAIN GOUVERNEMENT DU QUÉBEC DEMANDÉ
Alors que l’environnement s’inscrit parmi les grands enjeux de la campagne électorale, la CMM réitère sa demande afin que le prochain gouvernement lui accorde 100 M$ pour la mise sur pied d’un programme d’acquisition des espaces présentant un potentiel de conversion en espace vert ou en milieu naturel. Elle fait valoir que l’atteinte de ses objectifs et de ceux du gouvernement en matière de protection et de mise en valeur des espèces fauniques et floristiques, de leurs habitats et de la biodiversité ne pourra être rencontrée uniquement par l’acquisition et la conservation des milieux naturels. Le Grand Montréal étant fortement urbanisé, l’augmentation de la quantité des milieux naturels doit aussi passer par la restauration écologique.

CONSULTER LE RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE (PDF - 704 KO)

CONSULTER LES CARTES DES SECTEURS VISÉS PAR LE RCI (PDF - 3 MO)

À PROPOS DE LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL
Créée en 2001, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) est un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités, soit 4,1 millions de personnes réparties sur un territoire de plus de 4 370 km2. La CMM exerce notamment des compétences dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, du logement social, du transport en commun et de l’environnement.

 

NUITS DE VENDREDI ET SAMEDI

Stationnement de nuit sur rue PERMIS. Aucune opération de déneigement prévue.

00h00 - 7h00

En savoir plus

Parc Haendel

33, rue de Fribourg