Mardi 4 avril 2023 - Le ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Benoit Charette, est fier d'annoncer l'octroi d'un soutien financier de 171 500 $ à la Ville de Candiac pour son projet de stratégie structurante de verdissement, lequel vise à augmenter la résilience de sa population face aux changements climatiques.

À l'instar d'autres régions du Québec, la Ville de Candiac fait face à une augmentation des épisodes de précipitations intenses et de vagues de chaleur, dont les effets se font particulièrement ressentir dans les quartiers industriels, en raison de leurs plus grandes surfaces d'espaces minéralisés. Avec une population de plus de 21 000 habitants, qui devrait croître d'environ 45 % d'ici 2035, et les projets de développement immobilier à haute densité qui en découleront, il convient de planifier des solutions d'adaptation spécifiques au territoire et aux enjeux de la population de Candiac.

À l'instar d'autres régions du Québec, la Ville de Candiac fait face à une augmentation des épisodes de précipitations intenses et de vagues de chaleur, dont les effets se font particulièrement ressentir dans les quartiers industriels, en raison de leurs plus grandes surfaces d'espaces minéralisés. Avec une population de plus de 21 000 habitants, qui devrait croître d'environ 45 % d'ici 2035, et les projets de développement immobilier à haute densité qui en découleront, il convient de planifier des solutions d'adaptation spécifiques au territoire et aux enjeux de la population de Candiac.

Citations :
« Notre gouvernement agit sur plusieurs fronts pour lutter contre les changements climatiques. Soutenir des projets permettant de prévenir des événements climatiques extrêmes ou d'atténuer leurs effets fait partie intégrante de notre arsenal de stratégies. Je tiens à féliciter la Ville de Candiac pour son ambition à faire face aux enjeux qui touchent directement ses citoyennes et ses citoyens, pour améliorer leur qualité de vie. » - Benoit Charette, ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides

« S'adapter aux changements climatiques fait désormais partie de nos grands enjeux de société. Leurs impacts se font de plus en plus sentir au Québec et la région de la Montérégie n'est pas épargnée. Je suis toutefois très fière des initiatives mises de l'avant par les municipalités et par plusieurs porteurs de projets qui se mobilisent pour atténuer les problématiques environnementales. Le projet de la Ville de Candiac est une excellente illustration d'une planification bien orchestrée pour verdir ses espaces et augmenter la résilience de sa population. Je les en félicite. » - Suzanne Roy, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Je tiens à saluer les efforts de la Ville de Candiac qui, depuis quelques années déjà, travaille à diminuer les îlots de chaleur et à améliorer la gestion des eaux pluviales sur son territoire. Ce soutien financier lui permettra de peaufiner son plan de verdissement, ce qui, à terme, est une excellente nouvelle pour le mieux-être et la santé de sa communauté. » - Christian Dubé, ministre de la Santé et député de La Prairie

« Pour donner suite à la réalisation de son premier plan d'adaptation aux changements climatiques, Candiac a identifié les principaux enjeux climatiques sur son territoire. Cette aide financière permettra à la Ville de mettre en œuvre des actions concrètes pour accroitre sa résilience face aux aléas climatiques, et j'en suis extrêmement fier. » - Normand Dyotte, maire de la Ville de Candiac

Faits saillants :

Lancé en juin 2022, le programme OASIS offre un soutien financier aux organismes municipaux et aux communautés autochtones pour les aider à se protéger contre les effets négatifs des changements climatiques. Doté d'un budget de 113,6 M$, il soutient des projets de verdissement, lesquels permettent de réduire, plus particulièrement, les impacts des vagues de chaleur et des pluies torrentielles, deux phénomènes météorologiques qui prennent de plus en plus d'ampleur à cause du bouleversement du climat.

Le programme comporte trois volets, soit :

  • Volet 1 : soutenir la planification de projets de verdissement, incluant l'acquisition de connaissances sur les risques, les solutions et l'acceptabilité sociale. L'aide financière est d'un minimum de 50 000 $ et d'un maximum de 2 M$ par projet;
  • Volet 2 : faciliter la mise en place d'infrastructures vertes permettant de prévenir et de réduire les risques liés à l'augmentation des vagues de chaleur et à celle des précipitations intenses dans les collectivités québécoises. L'aide financière est d'un minimum de 2 M$ et d'un maximum de 25 M$ par projet;
  • Volet 3 : appuyer la mise sur pied d'un projet d'entretien des infrastructures vertes financées au volet 2. Cela inclut l'élaboration et l'adoption d'une stratégie de pérennisation de ces infrastructures vertes. L'aide financière est d'un maximum de 2 M$ par projet.


Les organismes municipaux admissibles au programme sont les agglomérations, les communautés autochtones, les communautés métropolitaines, les municipalités locales et les municipalités régionales de comté (MRC).

Le programme OASIS s'inscrit dans l'action 3.1.1.3 du Plan pour une économie verte 2030. Elle vise à implanter des mesures d'adaptation aux changements climatiques, telles que le verdissement.

Communiqué de presse fourni par le Cabinet du ministre de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs

NUITS DE VENDREDI ET SAMEDI

Stationnement de nuit sur rue PERMIS. Aucune opération de déneigement prévue.

00h00 - 7h00

En savoir plus

Parc Haendel

33, rue de Fribourg